amorti


amorti

amorti [ amɔrti ] n. m.
• 1931; de amortir
Sport Manière de toucher le ballon, la balle en amortissant le coup; coup ainsi exécuté. Un amorti de la poitrine (aussi amortir) .

amorti nom masculin Au football, action de freiner ou d'immobiliser le ballon pour s'en rendre maître. Au tennis et au tennis de table, action d'envoyer une balle très courte, rebondissant peu. ● amorti, amortie nom Populaire. Personne qui a perdu l'ardeur, la vivacité de la jeunesse.

amorti
n. m. SPORT Manière de frapper une balle (tennis, tennis de table) ou un ballon (football) qui en réduit ou en supprime le rebond.

⇒AMORTI, IE, part. passé, adj. et subst.
I.— Part. passé de amortir.
II.— Emplois adj. (ou comparables à des emplois adj.).
A.— La plupart des emplois correspondent à des emplois déjà signalés sous l'infinitif amortir :
1. Ma raison amère pourrait peut-être trouver une explication triviale au triomphe de la volonté sur des passions amorties, sur des désirs effacés ou repus.
G. SAND, Lélia, 1833, p. 275.
2. Madame Roland avait un mari (...) caduc et décrépit (...). L'aveu fait à un mari si amorti ne pouvait tourner au tragique...
A. FRANCE, La Vie littéraire, 1892, p. 298.
3. Un choc amorti, suivi d'un second, vient d'ébranler la terre, sous lui. Il s'arrête, indécis. C'est une suite d'explosions lointaines qu'il entend et qu'il perçoit en même temps par tous ses membres collés au sol.
R. MARTIN DU GARD, Les Thibault, L'Été 1914, 1936, p. 726.
B.— Il en est de même pour les emplois généraux ou particuliers :
4. Toutes les adresses et toutes les subtilités de son art, le faire précieux et jusqu'au truquage des couleurs volontairement amorties et ternies, ce peintre, certes, les possédait.
J. LORRAIN, Sensations et souvenirs, 1895, p. 62.
5. Le mouvement enragé se prolonge dans les accords qui suivent, assourdis, amortis, ...
R. ROLLAND, Beethoven, t. 2, 1928, p. 477.
6. À partir du néolithique, l'influence des facteurs psychiques se met à prédominer franchement sur les variations, de plus en plus amorties, des facteurs somatiques.
P. TEILHARD DE CHARDIN, Le Phénomène humain, 1955, p. 230.
7. L'arrivée au sol sera particulièrement étudiée pour se conclure en chute amortie avec fléchissement des genoux, maintien de l'équilibre et reprise aisée de la station debout.
M. BOURGAT, Technique de la danse, 1959, p. 63.
C.— Quelques emplois techniques semblent cependant propres à la forme amorti, ie.
1. ARCHIT. Muni d'un amortissement. Édifice, pignon amorti.
2. ÉLECTRON. (radio). Onde amortie. ,,Onde constituée par un train d'oscillations d'amplitude rapidement décroissante.`` (QUILLET 1965) :
8. On utilisait tout d'abord des trains d'ondes amorties, produits par des émetteurs à éclateurs qui furent réalisés avec de multiples variantes. Cependant, on chercha très vite à obtenir des ondes entretenues, propres à la téléphonie.
Hist. générale des sciences, t. 3, vol. 2, 1964, p. 269.
Avec ell. (rég.) de onde :
9. L'élimination [des parasites en T.S.F.] est plus difficile quand les ondes de réception sont des amorties à trains peu fréquents, émises par étincelles ronflées; ...
E. COUSTET, La T.S.F. pratique, télégraphie, téléphonie, 1924, p. 228.
3. FIN. Titre amorti. Titre dont le remboursement vient à échéance selon les engagements pris par son émetteur :
10. ... en procédant au paiement des intérêts, au remboursement des titres amortis, à toutes les opérations de gestion, d'achat et de vente de ces valeurs, ils donnent aux épargnants la possibilité de réaliser avec le maximum de commodité et d'économie l'emploi de leurs disponibilités.
L'Activité en 1958 des services du Trésor public, 1959, p. 5.
4. SP. (tennis). Balle amortie, et par ell. amortie. ,,Balle frappée de façon à ne rebondir que faiblement et presque verticalement.`` (QUILLET 1965) :
11. Féret exploite habilement la situation au filet, grâce à des amorties parfaites...
A.-O. GRUBB, French sports neologisms, Tennis et Golf, 1937, p. 15.
III.— Emploi subst.
A.— Très fam., arg., subst. de genre animé masc.-fém. [En parlant de pers.] Un(e) amorti, ie. Personne de trente à quarante ans qui, en raison de son âge, est supposée avoir largement compensé par ses gains les dépenses engagées pour sa formation et chez qui, en outre, les emportements de la passion ont fait place à une souriante sérénité (d'apr. ÉD. 1967).
P. ext. Terme d'injure en parlant des personnes de cet âge, ou en s'adressant à elles.
B.— Subst. de genre inanimé (neutre). L'amorti.
1. Domaine de ce qui est amorti, atténué :
12. Mais j'ai travaillé dans le confortable, l'amorti...
A. ARNOUX, Double chance, 1958, p. 26.
2. SPORTS
a) FOOTBALL. ,,Action d'immobiliser le ballon pour s'en rendre maître.`` (Lar. encyclop.).
b) SKI. ,,Fait partie d'un mécanisme effectué par un skieur dans un demi-virage. L'amorti constitue la période pendant laquelle le skieur doit se défendre contre l'écrasement produit par la fin de l'allégement et la force centrifuge qu'il accumule en virant.`` (GAUTRAT Ski 1969).
Prononc. :[].
STAT. — Fréq. abs. litt. :149.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • amorţi — AMORŢÍ, amorţesc, vb. IV. intranz. (Despre fiinţe, despre corpul sau despre o parte a corpului lor) A pierde temporar capacitatea de a reacţiona la excitarea din afară, a deveni insensibil. ♦ (Despre unele animale) A intra în perioada de… …   Dicționar Român

  • amorti — amorti, ie (a mor ti, tie) part. passé. Balle amortie. Le coup amorti par les vêtements. Haines amorties par le temps. •   L inimitié qui règne entre nos deux partis N y rend pas de l honneur tous les droits amortis, CORN. Sertor. III, 2.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • amorti — amorti, e adj. Fatigué, somnolent. Vieux, vieilli (qui a amorti son prix d achat) : Son père est complètement amorti …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • amorti — Amorti, id est, humano commercio eximere praedia. Emortuae manus concedere. Heritage amorti, Praedium quod in causam morticinae possessionis cecidit, Praedium quod iure morticinij possidetur …   Thresor de la langue françoyse

  • amorti — s. f. [Esporte] Bola colocada junto à rede, em esportes como o voleibol ou o tênis.   ‣ Etimologia: palavra francesa …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • amorti — Amorti, [amort]ie. part …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Amorti — Un amorti, ou une amortie, est une action utilisée dans certains sports dont l effet consiste en la modération d un déplacement pour obtenir un contrôle. L amorti s opère sur la trajectoire d un objet (ballon, balle, instrument,…) par réduction… …   Wikipédia en Français

  • amorti — is., ekon., Fr. amorti 1) Birden ödenerek faizinin işlemesine son verilen tahvil 2) Piyangoda bilet değeri kadar kazanılan ikramiye Biletime amorti çıktı. Atasözü, Deyim ve Birleşik Fiiller amorti etmek …   Çağatay Osmanlı Sözlük

  • Amorti — amortie, amorti nf endroit de la rivière où il n y a pas de courant, où la force de l eau est amortie Centre de la France …   Glossaire des noms topographiques en France

  • amorţí — vb., ind. prez. 1 sg. şi 3 pl. amorţésc, imperf. 3 sg. amorţeá; conj. prez. 3 sg. şi pl. amorţeáscã …   Romanian orthography


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.